Naruto Anthologie

Entrez dans ce monde et vivez de grandes aventures, seul votre honneur comptera mais saurez vous ce que veu dire l'honneur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresBienvenu sur Naruto Anthologie V2GroupesConnexion

Partagez | 
 

 presentation de keiko

Aller en bas 
AuteurMessage
Keiko
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 25/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
300/300  (300/300)
Chakra (pc):
300/300  (300/300)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 14:48

Nom : Sanaki mais l’a renié.

Prénom : Keiko bien qu’elle haïsse son prénom(Respectueuse en japonais )

Âge : Ne se rappelle pas de son jour de naissance elle a donc choisi son age elle même 17 ans

Taille : 1m68

Poids : 51

Description
Physique : N’importe qui, en la voyant, aurait deviné qu’elle n’était
humaine. Son teint laiteux, presque neige de laquelle elle avait naquit
tranchait avec le noir de ses vêtement et de l’imposante pierre noire
qui ornait un collier de chaîne ébène. De long cheveux d’argent
coulaient sur ses épaules, déssinant dans son dos des arabesque
complexes comme du sang sur le sol…
Des lèvres rosées et dessinées
semblaient incapables de sourire…Une sensation de froid émanait d’elle.
Keiko avait les yeux vert, pas comme l’herbe qui poussait dans des
terres fertiles. Sa couleur était plus étrange encore, plus…
angoissante. Quand les gouttes rouges jaillissaient d’une plaie pour
retourner à la terre se mélanger à la poussière le sol devenait alors
brun, plus sombre…
Et quelques traces de cette couleur obscure
s’immisçait dans les yeux de l’assassin, pour ne plus jamais les
quitter. Mais en plus de ces traces de nombreux meurtres, ses iris
avait quelque chose de glacé eux aussi…
Ce n’était pas une teinte
chatoyante et vive, mais terne et pâle, comme les cierges de deuil.
Comme pour montrer cette acidité de la vie, ce fait de ne croire en
rien…Son regard l’exprimait assez, d’ailleurs.

Description
Mentale : Elle semble perdu dans les abîmes de son esprit, a souvent le
regard dans la vague fixant l’invisible, écoute le silence…, elle
semble « Absente » assez souvent, déconnecté de la réalité…
Elle croit percevoir une voix dans sa tête mais on ne sait pas vraiment si elle est schizophrène.
Elle est tellement sensible à la douleur que même le plus petit bruit d'arme la rend morose ou folle…

Village souhaité : Oto.

Nindo : Ne plus jamais être repoussé et méprisé…

Affinité: Doton.

Où avez vous connu le forum? Top site

Histoire : Endure… Vis ! Vis avec la souffrance !
Tout fait si mal…
Oh regarde comme les conversations meurent dès que tu t’approche…
Regarde comme les murmures et les insultes se répandent…
Monstre… Démon…
Ils te nomment sans savoir…
On ne te craint… On te méprise…
Ils sont nombreux à te regarder de travers.
Ils ne savent rien…
Tue les !
Ne ferme jamais les yeux… ne te retourne pas… Pourtant on hurle ton nom… Ne souffre pas…Ne meurs jamais "


Une
froide et blanche journée d’hiver naquit une petite fille au teint
aussi clair que la neige qui l’avait vu naître. Ses parents tous deux
ninjas, se rendirent vite compte que le bébé nommé, quelques heures
avant Keiko « respectueuse » , n’était pas « normale ».

Oh comme ils avaient raison… Comme ils avaient eut raison d’en parler au chef du village…
L’enfant était destiné à devenir la chute de ce village, celle qui détruirait tout…

Quand
les parents de la toute jeune enfant comprirent que Keiko était une
menace pour tous le monde décidèrent de ne pas s’y attacher et de s’en
débarrassé dès que cela serait possible avec l’accord des autres
habitants.

L’enfant grandit inlassablement seule. Les autres
enfants, la méprisaient, la détestaient et elle revenait souvent
couverte de griffures. Battue par les enfants, rejetée par les
vieillards, dévisagé comme une créature par les adultes.

Beaucoup
disaient dans son dos qu’elle était un monstre égoïste, une erreur de
la nature, c’est tout juste s’ils la considéraient comme un être
humain.

**Je savais qu’ils pensait cela de moi, mais l’entendre est toujours plus… triste ?

Mes
parents n’ont jamais levés la main sur moi, il devait sans doute croire
que j’étais une bombe à retardement qui risquerait d’exploser au
moindre contact. Je n’allais pas exploser ou me casser
! **


Un
jour, l’enfant fut éloigné du village pour subir un entraînement soit
disant. De toute façon l’académie ne voulait plus d’elle, les
professeurs refusaient de la côtoyée.

Après avoir dit au
revoir à ses parents elle fut renié comme héritière au profit de son
jeune frère, la petite Keiko âgée de huit an suivit son « maître » dans
la foret.

L’homme était bon avec elle, il voulait l’aider, il
venait d’un autre village mais avait voulu absolument la prendre sous
son aile. Il avait donné de l’argent à ses parents pour les consoler de
la peine de leur prendre leur fille pendant quelques années. Et ses
parents avaient pleurés, ils étaient fous de joies, son père riait peut
être… Peut être était ce une cause perdue ?

Oui sans doute…
Il
faisait partie d’une organisation appelé « Les oiseaux du Crépuscules.
» qui faisait alliance avec des ninjas et éliminait leurs ennemis.

Une
année ou deux années s’écoulèrent ainsi, rythmé par cette vie dans la
foret et des entraînement quotidien. Le combat était devenu sa seconde
nature et elle devait se battre régulièrement pour se rendre compte
qu’elle respirait encore..

Une sorte de comptine résonnait constamment dans sa tête, elle se surprenait parfois à la fredonner .

C’était
la seule chose qui manifestait sa capacité de parler, elle n’était peut
être pas muette mais n’avais jamais prononcé le moindre mot.

Elle aurait aimé pouvoir crier de tout son soul, encore et toujours, cela lui ferait du bien, tellement de bien.

Oh oui, comme elle aimerait crier, contre eux, eux qui étaient finalement les vrais monstres…

Comment faisait elle déjà, cette jolie chanson ?
Ah… oui, bien sur c’était cela…


« Enfant de la neige aux yeux de pluie que l'on profane
Petit être de chair, que la vie condamne
Tu te fais du mal
Et ça ne sert à rien
Petite fille écoute-moi… »


Keiko
voulut retourner au village bien que là tout le monde la haïssait, elle
était habitué à vivre là bas et voulait y retourner. Prouver qu’elle
était différente.

Mais son maître lui avoua que personne ne l’attendrait chez elle… Qu’elle était réellement un monstre…

Que
si elle revenait là bas elle serait exécutée car elle n’avait pas sa
place dans ce lieu. Car elle était prédestiné à détruire ces contrés.
Et qu’elle était classé comme traîtresse et qu’elle devait être abattu.

Elle avait été vendu selon les ordres de sa famille et du chef de son village dont elle descendait.

Oui
un monstre. A ce moment la petite rejeté par la seule personne qui
avait fait preuve de gentillesse envers elle, sombra dans une rage
sourde. Des larmes coulèrent de ses yeux pale roulant en torrent
déchaînés sur ses joues.

Ses yeux semblèrent perdre de leur éclat, délavés par l’eau par sa souffrance.

La
voix dans sa tête se répétait encore « Monstre ». Ses pleurs ne pouvait
s’arrêter, elle souffrait comme jamais elle avait l’impression que son
corps n’était qu’une grande cicatrice qui se rouvrait après des années
d’anesthésie.

Elle se saisit d’armes, prit un shuriken à pleine main, le fer s’enfonçant dans sa main, tant pis ou tant mieux…

Ivre
de désespoir, elle tua l’homme en quelque seconde et s’acharna comme
une damnée sur son cadavre couvert de métal. Aux membres tordus et au
visage déchiqueté…

Le secret de son existence était réveillée.
Elle était un horrible monstre… Et cette chose, elle lui laissait
volontiers le contrôle tant elle souffrait de cette trahison.

Elle reparti en courant au village, se jeta à l’endroit où elle vivait…
Un hurlement de douleur pure déchirait le silence, pour la première fois c’était sa voix à elle qui s’élevait…

Point de vue Keiko.

Et
puis, il y a ce sang. Sur les murs, sur le sol, partout... Des flaques
encore liquides s'étendent jusqu'à mes pieds. Toute la pièce en est
baignée, comme si une tornade d'une violente inouïe avait été confinée
dans cette pièce pour tout y dévaster. ..

Enfin, il y a eux.
Trois corps qui gisent au sol, inertes et blancs comme de la craie, là
où leur peau n'est pas colorée de sang. Mes yeux se posent sur l'homme
adossé au mur maculé de sang. Il a la tête inclinée, et une entaille
béante au ventre l'a presque coupé en deux.

De nombreuses
traces de coups sur ses bras indiquent qu'il a tenté de se défendre,
mais en vain, manifestement. Mes yeux se posent sur la femme, couchée
sur le côté.

Elle porte une longue et simple robe blanche,
mais elle est tant tâchée de sang…le tissu colle à sa peau violemment
lacérée et constellée d'ecchymoses. Ses longs cheveux bleu nuit
ondoient au sol, poissés du liquide carmin qui s'écoule encore d'une
plaie hideuse à sa tête...

Contre son ventre déchiré gît un
garçon. Quel âge a-t-il? Cinq, six ans? Qu'en reste-t-il?Son corps si
fragile a du se briser comme une brindille. Il n'en reste qu'un corps
de poupée aux articulations soigneusement cassées... Alors lui c’était
mon frère ?

Une voix dans ma tête rit… Je crois

« Hum… Eh bien petite mal élevée ! En voilà des façon de saluer sa famille!»

Sa voix est si moqueuse…

« Ce n’est pas de ma faute s’ils sont morts petite fille. Uniquement la tienne, tu le sais. C’est toi qui les a tués.

"Papa", "Maman" et Take regarde ce que tu en as fait.
Pourquoi sont-ils morts, au juste ?

Ah oui, c’est vrai. Tu n'as pas beaucoup apprécié qu'ils t'oublient aussi facilement » murmura t elle avec une moue songeuse.
Bien
sûr, tu ne pouvais pas savoir que ton chef bien aimé t’avais effacé de
leur mémoire à tous. Il était puissant n’est ce pas ? Un genjutsu et
voilà tu n’existe plus. Il t’avais rayé de leur mémoire à tous, tu es
devenue un fantôme. Tu es morte, tu n’as jamais existée. Oui et tu
n’existe sans doute pas !

De ton village il ne reste que des cadavres, comme celui de ton précieux maître… Il t’a dit que ta vie n'importait pas.
Que toute personne que tu venais à chérir perdait son droit d'exister. Lui aussi, tu l'as tué.

Dès
que tu as pu…mais ce n'était pas par vengeance non…juste par plaisir!
Car tu aimes ça, n'est-ce pas? Voir ces mortels effleurer du doigt la
souffrance que tu as endurée… ?
Tu un assassin, tu as répandu la
mort par tous, tu en as semé les graines et tu as vu ta haine en
croître. Ils sont tous entrain de se décomposer dans la neige. Tous il
n’y en a pas un qui…


Arretes… arretes s’il te plait j’en ai assez. J’en ai assez entendu. »


Paragraphe :
L’aurore
perçait déjà le ciel de ses rayons, le vent s’était, lui aussi, invité
à la suite de l’ombre, lui chuchotant autant des secrets que, seuls les
personnes attentives, auraient pu avoir la prétention de comprendre.
Déjà le firmament s’embrasait de couleurs, le jour se levait avec lenteur et grace.
Mais ce jour là ne serait pas ordinaire.
Oh non…
Grossière erreur…

Ce ne serait indéniablement pas un de ces jours qui semblent déjà avoir étés vécus et que l’on vivra encore.
Non cette silhouette en était la preuve vivante. Qui sait, peut être même que le soleil ne se couchera pas ce soir… ?
Car au crépuscule quelque chose aura déjà changé mais quoi ?
Ceci resterait un mystère, sauf si le temps le révélait…
L’aube
naissante dota l’ étrangère d’une auréole dorée, c’était enveloppé de
cette lumière véritable poussière d’or qu’elle avança dans ce paysage
loin d’être inconu.

Elle dévalait la colline, en courant… Enfin elle volait presque…
La vitesse croissait encore et encore, avalant mètre et mètres sans effort.
La
distance qui la séparait de l’objectif diminué à vue d’œil, elle était
mué par une détermination terrifiante par son intensité. Elle courait,
lutant contre le vent essayant de le surpasser en vitesse, luttant
contre le temps qui s’écoulait…Elle fredonnait cette chanson connue,
encore et encore… Elle se faufila parmi les arbres et découvrit une
jeune formation de ninja qui revenait sans doute de mission. Ils
parlaient et un d’eux riait. Elle ne se souvient plus pourquoi mais
soudain leur joie lui pesa et la fit entrer dans une rage muette.

Non elle ne pouvait pas supporter qu’ils soient heureux ! Ils étaient les proies, ils étaient tombés dans le piège…

La
jeune femme détourna le regard en apercevant ce qui devait être le
bandeau frontal, cet objet eut tout son mépris. Elle se saisit d’un
kunai et trancha le bandeau qui tomba au sol dans un bruissement fin,
délicat, doux…
Le garçon se pencha en avant pour le récupérer mais le plus âgée du quatuor lui interdit le moindre mouvement…

Furieusement
agacée la kunoichi jaillit de sa cachette, et se précipita vers celui
qui semblait être le maître avec une agressivité peu commune.
Elle allait les tuer tous les quatre !
Elle
se sait d’un kunai et le planta dans la jambe d’u chef qui avait roulé
avec ele dans la terre.. Elle le crusifia au sol mais les blessures ne
le tuerait pas pour l’instant.. Elle voulait qui voit ! Qu’il voit ses
élèves, terrassés par la peur, et couvert de coups.
Pour elle qui avait vécu seule…

Keiko se tourna vers les autres ninjas qui devait être à peine plus vieux qu’elle.
Le
premier eut droit à un shuriken en plein abdomen qui était maintenant
couvert de sang. Elle avait percé le foie et le shinobi tentait
vainement d’une main tremblante de retenir tout le liquide vital qui
s’échappait de sa plaie béante. Et son corps ploya lentement, tel un
roseau, il ne semblait plus être conscient…

C’est un Genjutsu ! C’est un genjutsu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiko
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 25/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
300/300  (300/300)
Chakra (pc):
300/300  (300/300)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 14:49

Criait un autre mais il fut vite stoppé… D’un
simple shuriken elle venait de lui déchiré la trachée…Il fallait qu’il
se taise ! Ce cris lui rapellait tant de choses…

Il ne restait qu’un dernier ninja qui la fixait le regard débordant de haine et de défiance.

**Tu n’es pas le premier tu sais, ils sont nombreux à me regarder de travers…**

Espèce de saleté, tu vas me le payer !


La
jeune femme se jeta sur lui, bien décidée à lui détruire son sourire
narquois. Tout en enserrant la gorge du garçon, elle murmura juste
cette petite phrase, un testament dont elle serait l’exécutrice…


Chut… Chut… Tu es déjà avec eux…


Les
coups pleuvaient, son visages se déformait il n’était plus qu’une chose
rouge et boursouflés, de longues griffures coulaient sur sa tête. Elle
s’arma d’un autre kunai et l’abattit d’un coup, d’un seul comme ça…

Elle
tourna les talons après avoir récupérer les bandeaux des victimes pour
les ramener à Oto… Il fallait faire vite, les portes du villages
étaient à plusieurs heures Elle avait survécu, elle avait gagné…


**Patience... .. **

Keiko regard, hagard, le petit être de chair à ses pieds.
Le plus jeune de la formation qui était mort, le plus vite d'ailleurs...
Il avait les yeux grands ouverts et la fixait de son regard fixe, un regard loin...

On aurait presque crut qu'il y avait des toiles d'araignées dans ce regard tant cela semblait durait une éternité...
Dans une de ses mains il tenait ferment son bandeau avec l'insigne de son sans doute "si précieux" village.

Elle
constata, non sans un certain plaisir, qu'une petite tache rouge,
couche de sang sec d'un des cadavres couvrait le symbole du village.
Elle
poussa d'un léger coup de pied le petit corps, qui roula dans cette
boue humide de terre, d'eau et de sang, face contre terre...

**Seul le silence passe mes lèvres.
Le silence est un léger rire, lent et arrogant… orgueilleux.

Le rire qui trouve leur désespoir et leur détresse du plus haut comique.
Un rire qui sonne à mes oreilles.
C'est peut être mon rire...
**

Elle
ramassa son équipement disperser sur les corps morts, elle jeta un
dernier regard à ce carnage. Un fleuve rouge coulait des plaies dont le
sang coulait encore abondement…
De nombreux kilomètres et heures
plus tard, l’orbe de feu avait bien entamé sa course, il serait bientôt
au zénith. La matinée prendrait fin dans quelques minutes et le village
du son n’était plus qu’ à une après-midi de marche… Elle se tenait
droite, en face d’un petit cour d’eau, une rivière à l’eau cristalline.
Elle s’assit un instant pour nettoyer ses armes couvertes de sang sec ;
si elle ne le faisait pas maintenant, les traces sur l’acier ne
partirait pas totalement et elle prenait grands soin de son armement
pour qu’elles soient toujours mortelles de la plus belles des façons…
Elle
faisait rouler entre ses doigts un shuriken. Elle venait de le
récupérer sur un ninja quelconque peut être même un chasseur de
déserteur. Peu importe…

Le cadavre pendait lamentablement à une
branche, d’ailleurs, il était tordu et ses articulations brises, il
était plus qu’un petit tas de chair morte, une poupée de tissus…
Une
fleur écarlate avait éclos sur la poitrine du ninja et son corps était
transpercé par une seconde branche, juste sous la cage thoracique…

Elle allait le laisser ici, sans rien toucher. Dans le même états pour que l’on se souvienne de son passage…

Son
regard croisa son visage dans l’arme elle n’avait pas eut une
égratignure, elle restait absolument pure et nette d’apparence.

Encore une fois, elle ne se sentait pas coupable… Elle aurait dû ?
Non… la conscience n’existait pas pour elle…
Dans l’arme se reflétait le soleil, éclipsant sa propre image.

Elle rebroussa chemin, sans un regard pour sa victime dont le sang perlait sur le sol.
Les gouttes tombaient en un bruit cristallin, léger, comme sur du verre…
Ses pas étaient vifs, elle semblait voler tant elle fendait l’air à une vitesse ahurissante.

Ses
cheveux blanc flottés dans l’air suivant ses mouvements avec grâce,
formant des courbes géométriques étranges. Ses longues mèches nacres
étaient comme autant de rubans qui la dotait d’une élégance presque
violente mais néanmoins magnifique.
Seuls ses yeux et son shurikens étaient illuminés par le soleil…

Quand
l’astre du jour se décida à regagner d’autres contrées pour la nuit, la
kunoichi était au portes d’oto. Un quartier de Lune commençait à
s’élevait dans le firmament, bien vite rejoint par plusieurs étoiles.
Un shinobi l’interpella…

Et toi ! Là – bas ! Que viens tu faire si près de notre village, étrangère ? Ton visage m’est inconnu, tu n’es pas d’ici !


Elle
tourna son visage sans expression et dévisagea l’autre, sans ciller,
sans la moindre gène, sans la moindre émotion que le vide. A tel point
que cela pouvait être gênant pour le ninja qui était observé, tandis
que mécaniquement elle évaluait des pourcentages et des statistiques
comme les chances aux corps à corps, perçant des défenses invisibles de
ses yeux constellé de torture…

Peut être que finalement elle
était un vrai shinobi, pas le moindre sentiment, pas d’attache, pas de
conscience, ni de remord… Rien que le néant, du noir à l’infini….


Je
suis là car c’est ici que je dois être… Car le néant me tire… Le vent
me murmure que c’est dans ce village où je dois me trouver… Je suis une
prochaine vie dans ce village… Je suis un shinobi du son… Mais si tu
m’empêche de passer et rencontrer ton seigneur… Je t’écorches vif… Tu
ne devrais pas baisser ta garde…


Les mots pour l'homme
ne devait pas avoir de sens, mais ce qui était effrayant ce n'était pas
cela... Sa voix était lointaine, vide… Le ton sans le moindre
sentiments sur lequel elle avait prononcé ses mots pouvait glacer le
sang… Un ton si détaché, si froid, comme si elle ne se sentait pas ou
plus concerné par son propre destin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
itachi uchiwa
Chef de l'akatsuki
Chef de l'akatsuki
avatar

Nombre de messages : 527
Age : 27
Date d'inscription : 01/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
1500/1500  (1500/1500)
Chakra (pc):
1500/1500  (1500/1500)
XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 15:15

presentation parfaite bienvenu a naruto-anthologie

_________________

Voila se qui vous attends de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-anthologie.forumactif.info
Keiko
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 25/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
300/300  (300/300)
Chakra (pc):
300/300  (300/300)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 15:27

tres bien merci de cet acceuil chalereux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiraya
Jounin de Konoha
Jounin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 26
Localisation : Konoha
Date d'inscription : 05/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
1500/1500  (1500/1500)
Chakra (pc):
1000/1500  (1000/1500)
XP:
857/1000  (857/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 15:33

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisame
Membre de l'akatsuki
Membre de l'akatsuki
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 26
Localisation : konoha XD
Date d'inscription : 04/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
300/300  (300/300)
Chakra (pc):
300/300  (300/300)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 15:52

super post rp je t'admire XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-no-kuni.forumotion.com
Keiko
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 25/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
300/300  (300/300)
Chakra (pc):
300/300  (300/300)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 16:22

merci bien Embarassed sa a etait un peu dur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakon
Nidaime On'kyoukage
Nidaime On'kyoukage
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 24
Localisation : Oto
Date d'inscription : 04/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
1500/1500  (1500/1500)
Chakra (pc):
1500/1500  (1500/1500)
XP:
80/1000  (80/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 16:34

bienvenu a oto ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madara uchiha
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 10/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
300/300  (300/300)
Chakra (pc):
300/300  (300/300)
XP:
35/1000  (35/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 18:31

BIENVENUE, moi aussi je te respecte plus de 100 lignes chapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Haworang
Nuke-Nin
Nuke-Nin
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 09/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
1200/1200  (1200/1200)
Chakra (pc):
1200/1200  (1200/1200)
XP:
80/1000  (80/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 19:52

Hum, si ce n'était pas centré sa diviserai pas mal le nombre de ligne, enfin sa n'empêche que j'ai bien apprécié Bravo et Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue
Membre de l'akatsuki
Membre de l'akatsuki
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 22/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
1200/1200  (1200/1200)
Chakra (pc):
1200/1200  (1200/1200)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Dim 25 Nov - 23:51

Bravo ^^ Bienvenue Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-anthologie.forumactif.info/fiches-techniques-f6/ka
Keiko
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 25/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
300/300  (300/300)
Chakra (pc):
300/300  (300/300)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Lun 26 Nov - 0:03

oui le seul probleme c'est que quand j'ai poster les lignes n'etait pas bien faite je ne sais pas pourquoi peut etre parceque je travaille en BBCOD et puis merci a tous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalen
Shodaime Mizukage
Shodaime Mizukage
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Partout et nul part
Date d'inscription : 24/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
1500/1500  (1500/1500)
Chakra (pc):
1500/1500  (1500/1500)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Lun 26 Nov - 21:15

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyako
Chuunin de Kiri
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 25
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Lun 26 Nov - 22:25

cheers bienvenue à toi nouvelle recrute ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasori
Membre de l'akatsuki
Membre de l'akatsuki
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 04/11/2007

Fiche technique
coeur Point de vie (pv):
1200/1200  (1200/1200)
Chakra (pc):
1200/1200  (1200/1200)
XP:
40/1000  (40/1000)

MessageSujet: Re: presentation de keiko   Mar 27 Nov - 20:32

Bienvenu a toi et bon rpg!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: presentation de keiko   

Revenir en haut Aller en bas
 
presentation de keiko
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation de l'eboueur Macedonien, Pabow
» presentation dun chanteur peu connu
» Krouchenko - HI everybody this is my presentation
» presentation
» Keiko, l’orque épaulard ou l’échec d’un re-lâchage !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Anthologie :: Avant tout :: Présentation-
Sauter vers: